Close

Connexion

Close

Register

Close

Lost Password

Final Fantasy XVI

Aujourd’hui, Arlus partage avec vous son test de Final Fantasy XVI, le plus attendu ?

Final Fantasy 16 est certainement l’épisode que j’ai le plus longtemps attendu en tant que fan de la première heure, ayant joué à tous les précédents opus. L’annonce de ce nouvel épisode m’a comblé de joie, et depuis lors, j’ai délibérément évité toutes les nouvelles et informations afin de ne connaître que le strict minimum : Final Fantasy 16 arrive. Maintenant, passons à mon avis sur le jeu.

Un monde emplit de magie.
Un monde emplit de magie.

Ce dernier opus est très orienté vers l’action, mais offre tout de même une variété assez conséquente de coups spéciaux. Le simple carré, carré, carré, triangle constitue une base de combo plutôt simpliste, mais rapidement agrémentée d’une multitude de compétences secondaires extrêmement puissantes et remarquablement bien réalisées sur le plan graphique. L’esquive est également primordiale et devra être maîtrisée.

Compétence liée à Phénix.
Compétence liée à Phénix.

À mesure que vous avancez dans votre aventure, chaque invocation obtenue vous débloquera un arbre de compétences. Chaque compétence doit être obtenue en dépensant des points, mais elle peut également être améliorée jusqu’à la maîtrise pour augmenter ses effets.

L’arbre des compétences liée à Phénix.
L’arbre des compétences liée à Phénix.

Il est important de noter que vous ne pouvez sélectionner que trois invocations simultanément, et chaque invocation peut avoir deux compétences. Cela ajoute une dimension réflexive pour optimiser au mieux vos compétences et invocations, mais vous pouvez les changer à la volée en dehors des combats, bien sûr.

Nouvelle génération oblige, les graphismes sont particulièrement réussis. Les décors sont sublimes, très bien détaillés, et fourmillent de petites choses qui les rendent vivants. Les personnages sont également très bien réalisés, avec des détails appréciables, notamment pour les personnages importants de l’histoire.

Jill émissaire de Shiva.
Jill émissaire de Shiva.

J’ai trouvé les décors en intérieur dans certains passages passables, mais cela peut être dû à ma télévision qui n’est pas une O/Q Led. (Dites-moi ce que vous en avez pensé, d’ailleurs.)

Lorsqu’on explore la forêt, on a vraiment l’impression d’y être immergé.
Lorsqu’on explore la forêt, on a vraiment l’impression d’y être immergé.

Les combats ainsi que les compétences utilisées pendant ceux-ci sont magistrales, constituant une véritable vitrine technologique du jeu. Tout est grandiose ! Particulièrement les combats d’émissaires, qui offrent un véritable moment de cinéma interactif, oscillant entre temps réel et QTE.

L’invocation Ifrit est époustouflante !
L’invocation Ifrit est époustouflante !

Comme à son habitude, l’éditeur nous offre une marque de fabrique avec des musiques sublimes dans Final Fantasy XVI. Elles oscillent entre des moments calmes et insouciants, ainsi que des instants plus rythmés et angoissants.

Le thème principal de la série est toujours présent et admirablement re-orchestré. Bien que le jeu s’éloigne légèrement de ce que nous avons l’habitude d’entendre en termes de bande son dans un Final Fantasy, l’ambiance sonore reste reconnaissable.

Pendant nos phases d’exploration, l’ambiance sonore se fait discrète, invitant à la contemplation et à l’émerveillement. Cependant, lors des combats d’émissaires, la composition musicale se déchaîne tel un bouquet final d’un feu d’artifice. C’est un moment vraiment plaisant tant pour les yeux que pour les oreilles.

Orchestrions, le Jukebox de Final Fantasy XVI.
Orchestrions, le Jukebox de Final Fantasy XVI.

Une petite surprise vous attend à un endroit précis du jeu pour écouter quelques musiques. Cependant, loin d’être un simple juke-box, vous devrez ici mériter votre écoute.

Une ÉNORME réussite, le plus gros point fort du jeu, c’est son histoire captivante. Comme il se doit dans un jeu Final Fantasy, l’intrigue tourne autour des cristaux qui sont présents partout dans le monde et régissent la vie des habitants.

Cristal mère d’Oriflamme.
Cristal mère d’Oriflamme.

Ces énormes cristaux ont donné naissance à de puissantes et imposantes cités. Sur le continent de Valisthéa, la magie est dominante, mais tous les habitants ne sont pas naturellement dotés de ce pouvoir. Certains, appelés les pourvoyeurs, y ont un accès inné et sont souvent considérés comme des esclaves dans de nombreux royaumes. La plupart des gens doivent acquérir un morceau de cristal pour obtenir différents pouvoirs, mais ils les utilisent généralement à des fins pragmatiques, comme rafraîchir du poisson fraîchement pêché avec un cristal de glace ou entretenir le feu d’une forge avec un cristal de feu.

Cristal servant à la taille et pousse des jardins.
Cristal servant à la taille et pousse des jardins.

Chaque pays protège jalousement son cristal mère, car il confère à ses habitants des pouvoirs et l’utilisation de la magie. Cependant, une utilisation abusive de ces cristaux entraîne la stérilisation des terres du continent. C’est alors qu’un groupe de personnes, guidées par l’émissaire de Ramuh, décide de parcourir le monde pour détruire les cristaux mères et ainsi essayer de sauver le continent.

L’équipe devant un des cristaux mère.
L’équipe devant un des cristaux mère.

Bien sûr, je ne vais pas vous spoiler davantage. Ce n’est qu’un aperçu de l’histoire de Final Fantasy 16, qui vous réserve d’innombrables histoires, rebondissements, trahisons et alliances. C’est à vous de le découvrir !

🗞️ Newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Conclusion

Malgré ses quelques défauts, Final Fantasy XVI reste une expérience immersive et passionnante, surtout pour les amateurs d’histoires riches en rebondissements. Les interactions entre les personnages et l’univers vivant compensent largement les aspects moins convaincants. Toutefois, les combats trop longs peuvent parfois altérer l’expérience de jeu. Si vous cherchez une aventure prenante dans l’univers de Final Fantasy, ce jeu saura vous combler, mais soyez prêt à affronter des affrontements prolongés.

les plus

  • Graphismes soignés
  • Histoire vraiment convaincante
  • Combat dynamique

les moins

  • Mais parfois trop long
  • Exploration limitée
  • Beaucoup d'aller-retour
16
20
Très bon jeu

Partager cet article

À propos de l'auteur

Fan de RPG, je m'évade dans des mondes imaginaires remplis d'aventures épiques. Pour moi, les jeux de rôle sont une passion sans limites, une source d'inspiration et de créativité.

Consultez également

0
0

    Répondre

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués *

    Merci d'avoir soumis votre commentaire !