Close

Connexion

Close

Register

Close

Lost Password

Like a dragon : Infinite Wealth

Pierre vous partage sa critique de Like a dragon : Infinite Wealth sur PS5. Merci à PLAION pour la copie.

Like a Dragon: Infinite Wealth est la suite directe du précédent opus, à savoir Yakuza: Like a Dragon. Il est nécessaire d’avoir au minimum joué à ce dernier. Cependant, étant donné que l’univers est bien plus étendu, les titres précédents seront également appréciables pour comprendre tous les tenants et aboutissants. Sachez cependant que l’histoire reste tout de même bien compréhensible.

Le jeu se déroule dans plusieurs endroits, notamment une ville du Japon et Hawaï. À chaque fois, vous vous déplacerez dans un monde ouvert sans temps de chargement, ce qui est très agréable ! Vous rencontrerez de nombreux passants ainsi que des ennemis.

Certains (beaucoup !) vous proposeront des quêtes annexes loufoques, comme devenir maître nageur sur une plage, distribuer des échantillons de boissons ou faire de la livraison à vélo acrobatique, pour n’en nommer que quelques-unes.

Like A Dragon Infinite Wealth
Après la course aux canettes, place à la livraison de plats.

En ce qui concerne les combats, ils se dérouleront au tour par tour, votre équipe disposant de nombreuses compétences, y compris la magie ! Notre protagoniste, Ichi, se considérant comme un héros de jeux vidéo, aura accès à plusieurs classes de départ, tout comme ses coéquipiers, leur permettant ainsi d’acquérir de nombreuses compétences.

Like A Dragon Infinite Wealth
Des effets bluffants !

Si vous avez joué à l’épisode précédent, vous retrouverez vos marques extrêmement facilement. Les métiers, les affinités avec vos coéquipiers, les restaurants, les marchands, etc., tout cela conserve la même mécanique et reste très abordable.

Like A Dragon Infinite Wealth
Une ville particulièrement vivante !

Pour ce qui est des graphismes, on reprend les mêmes et on recommence. Le moteur du jeu (Dragon Engine) reste assez similaire, mais commence vraiment à montrer des signes de vieillissement, étant utilisé depuis 2016.

Attention, le jeu reste tout de même superbe, mais quelques détails viennent ternir le tableau pourtant si exceptionnel du titre. La modélisation des PNJ « lambda » est bien moins travaillée que celle des personnages principaux. La gestion des mouvements est un peu rigide, et on remarque surtout la disparition de certains PNJ qui passent à côté de nous, notamment pendant les dialogues.

Like A Dragon Infinite Wealth
Un peu d’enthousiasme, voyons !

Malgré tout, le jeu reste extrêmement généreux. Les rues et ruelles sont bien modélisées et réellement remplies de monde, tout comme la plage, où nous avons vraiment l’impression d’être dans un lieu où la vie suit son cours.

Les cinématiques, ainsi que certains dialogues importants, sont intégralement doublés en japonais. Les voix sont d’excellente qualité, tout comme le jeu d’acteur, que je trouve toujours juste ! De plus, si vous avez joué à l’épisode juste avant avec Ichiban, vous ne serez pas dépaysé.

En ce qui concerne les musiques et les bruitages, ils sont toujours d’aussi bonne qualité et extrêmement variés. Grâce à notre présence sur l’île d’Hawaï, nous avons un peu plus de genres musicaux représentés. Une chose également sympathique est que grâce à notre téléphone, nous pouvons littéralement nous constituer une playlist de titres à récupérer tout au long de l’aventure et les écouter pendant l’exploration, ce qui est pour moi un vrai plus !

Like A Dragon Infinite Wealth
Exemple de titre musical du smartphone.

Quelques années après la fin de Yakuza : Like a Dragon, Ichiban s’est définitivement rangé des Yakuza (était-il vraiment l’un d’eux au final ?). Il travaille désormais pour Hello Work, l’équivalent de Pôle Emploi. Il aide les gens à trouver du travail et assiste également d’anciens Yakuza souhaitant se réinsérer dans la société. Un jour, une chaîne VTuber (ai-je besoin d’expliquer ce que c’est ?) dévoile au grand jour les agissements de notre ami Ichi, le présentant comme un escroc recevant de l’argent en échange d’emplois.

Like A Dragon Infinite Wealth
Les lieux fourmillent de détails.

Suite à cela, il est viré de son travail. Sur les conseils d’une ancienne connaissance, il se rend à Hawaï à la recherche de sa mère, qu’il pensait morte depuis longtemps. Là-bas, il retrouve d’anciens Yakuza japonais, à la fois amis et ennemis. Mais je vous laisse découvrir le reste de l’histoire par vous-même, sans vous dévoiler davantage de spoilers.

Conclusion

Que vous soyez ou non adepte du JRPG, je pense honnêtement que vous apprécierez « Like a Dragon: Infinite Wealth ». Son univers est si riche et généreux, ses nombreuses quêtes extrêmement variées, parfois tellement loufoques qu’on en rit de bon cœur ! C’est une quête haletante qui vous tiendra en haleine pendant des dizaines, voire des centaines d’heures ! C’est clairement pour moi un jeu à absolument faire en ce début 2024 !

Like A Dragon Infinite Wealth

🗞️ Newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Conclusion

Que vous soyez ou non adepte du JRPG, je pense honnêtement que vous apprécierez « Like a Dragon: Infinite Wealth ». Son univers est si riche et généreux, ses nombreuses quêtes extrêmement variées, parfois tellement loufoques qu’on en rit de bon cœur ! C’est une quête haletante qui vous tiendra en haleine pendant des dizaines, voire des centaines d’heures ! C’est clairement pour moi un jeu à absolument faire en ce début 2024 !

les plus

  • Personnages toujours aussi charismatiques
  • Histoire entraînante
  • Quêtes annexes hilarantes
  • Ville vivante

les moins

  • Mais moteur graphique vieillissant
  • Qualité des PNJ lambda passable
17
20
Très bon jeu

Partager cet article

À propos de l'auteur

Fan de RPG, je m'évade dans des mondes imaginaires remplis d'aventures épiques. Pour moi, les jeux de rôle sont une passion sans limites, une source d'inspiration et de créativité.

Consultez également

1 Commentaire

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués *

Merci d'avoir soumis votre commentaire !