Close

Connexion

Close

Register

Close

Lost Password

Dragon’s Dogma 2

Arlus partage son test de Dragon’s Dogma 2. C’est un test complet réalisé par un passionné de RPG (il a même réussi à me convaincre de l’acheter).

Dragon’s Dogma 2 n’est ni une suite, ni un remake, ni un spin-off. Mais ?! Où est passé le chiffre 2 sur l’image !? Mais vous ne rêvez pas, sauf sur la jaquette il n’y aura pas de chiffre 2 dans le jeu. J’aime à penser et n’y voyez rien de négatif là-dessus. Que c’est un peu une remise à zéro de ce qu’aurait dû être la licence. De toute façon, que vous ayez ou non fait le premier en termes d’histoire, vous n’allez pas être perdu, vous pouvez tout à fait faire celui-ci sans avoir fait le premier.

Dragon’s Dogma 2 est un action-RPG qui semble assez classique à première vue. Après avoir créé votre personnage avec un éditeur de personnage extrêmement poussé, vous pourrez modeler à loisir votre futur avatar. D’ailleurs, jetez un œil sur internet aux créations des autres joueurs, c’est extrêmement bluffant !

L’éditeur de personnage.
L’éditeur de personnage

Suite à cela, vous pourrez choisir une classe parmi quatre au début : guerrier, mage, archer et voleur. D’autres classes pourront être débloquées plus tard en jeu, pour un total de 10 classes jouables. Parmi les nouvelles classes figurent l’illusionniste, le champion, le chevalier mage, le sorcier, l’archer mage et enfin le conquérant !

Il est important de noter que vous pourrez, voire devrez, changer de classe au cours de votre aventure, notamment pour certaines quêtes. Chaque talent appris avec une classe pourra être utilisée avec une autre, vous permettant d’affiner au mieux votre personnage.

Village à flanc de montagne.
Village à flanc de montagne.

Ce qui ajoute vraiment un excellent plus au jeu, c’est son système de pions. Rapidement dans le jeu, quelques minutes après le début, vous aurez l’occasion de créer votre propre pion, qui vous suivra tout au long de l’aventure. Comme pour votre avatar, vous pourrez choisir une classe et personnaliser votre pion grâce à l’excellent éditeur !

D’autres pions pourront être recrutés en rencontrant des PNJ au détour d’un chemin, ou via des cristaux de failles qui regrouperont les pions créés par d’autres joueurs du monde entier.

Cristal de faille pour invoquer les pions.
Cristal de faille pour invoquer les pions.

Un aspect extrêmement intéressant est que les pions d’autres joueurs viennent avec des connaissances. Ils peuvent partager des informations sur les quêtes qu’ils ont déjà réalisées, vous aider dans le combat en ciblant les points faibles des ennemis, ou même vous guider vers des ressources et trésors à proximité.

Un autre de ses points forts est ses graphismes ! Le jeu est extrêmement beau et très détaillé. Les lieux regorgent de détails, que ce soit en ville ou dans la nature. Vous ne vous lasserez pas, je vous le garantis !

Les effets de lumière sont sublimes.
Les effets de lumière sont sublimes.

Les effets de lumière sont absolument magnifiques, et le jeu propose une gestion jour/nuit qui fait évoluer les décors tout au long de la journée et de la nuit.

Bien que les ennemis soient relativement peu nombreux en termes de variété (car la carte est littéralement submergée de monstres!) Ils sont très bien détaillés, notamment les gros monstres.

Combat contre un griffon.
Combat contre un griffon.

Les effets des sorts magiques sont également très soignés et impressionnants, avec une grande variété de sorts disponibles. Cependant, je recommande d’éviter une équipe composée uniquement de mages, car les combats deviennent rapidement illisibles.

Avec Dragon’s Dogma 2, vous vivrez de véritables moments d’exploration et de contemplation grâce à ses décors variés et magnifiques. Attention cependant, la contemplation peut être chronophage, et la nuit tombe assez rapidement!

Petit arrêt contemplatif.
Petit arrêt contemplatif.

La discrétion de la musique dans Dragon’s Dogma 2 permet aux joueurs de s’immerger pleinement dans l’exploration des décors détaillés, sans être distraits par des mélodies trop présentes. Cette approche souligne l’importance du silence et de la contemplation, favorisant ainsi une expérience immersive où les joueurs peuvent véritablement ressentir l’atmosphère changeante des environnements.

De plus, cette sobriété musicale renforce l’impact des moments de combat en les distinguant davantage, créant ainsi une montée en tension qui stimule l’adrénaline du joueur. Ainsi, la musique discrète contribue à maintenir un équilibre entre les phases d’exploration tranquille et les affrontements intenses, offrant une expérience de jeu immersive et captivante.

Votre aventure dans Dragon’s Dogma 2 commence avec un twist captivant : vous incarnez l’Insurgé, un être élu ou plutôt maudit par le dragon, chargé de le défier pour récupérer votre cœur qu’il vous a dérobé. Amnésique, vous vous retrouvez en prison et esclave, jusqu’à ce qu’une attaque de gorgone vous permette de vous échapper, servant également de tutoriel.

Le fameux dragon !
Le fameux dragon !

Survivant in extremis grâce à un griffon, vous atterrissez près de la capitale de l’empire voisin, Vermund. Là, vous découvrez un complot visant à vous déposséder de votre titre d’Insurgé, ourdi par la régente actuelle pour maintenir son emprise sur le pouvoir.

Votre périple vous mène à rencontrer une pléthore de personnages, prêts à vous aider à contrecarrer les plans de la régente. Avec eux, vous partirez à l’aventure, découvrant les mystères qui entourent votre destinée et affrontant les dangers qui se dressent sur votre chemin. Mais pour le reste, c’est à vous de le découvrir en explorant ce monde riche et plein de surprises !

Viens jouer avec moi insurgé !
Viens jouer avec moi insurgé !

🗞️ Newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Conclusion

J'ai vraiment adoré mon périple dans le monde de Dragon’s Dogma 2. À tel point que j’ai délaissé Final Fantasy 7 Rebirth le temps de le terminer ! J'ai redécouvert des sensations que je n'avais pas ressenties depuis des lustres. Au départ méfiant à cause des retours plutôt mitigés que j'avais entendus sur les réseaux sociaux, une fois la manette en main, la méfiance a immédiatement disparu pour laisser place à l’émerveillement !

Que ce soit dans son gameplay, ses décors, ou ses graphismes, j'ai vraiment adoré chaque aspect du jeu, malgré une optimisation parfois balbutiante. L'exploration et la contemplation m'ont souvent fait m’arrêter à de nombreux endroits pour admirer les paysages, et j'ai même une collection monstrueuse de captures d'écran à présent ! Ajoutez à cela un système de pions extrêmement bien ficelé, et je pense que nous allons encore en entendre parler pendant un bon moment !

C'est un jeu que je recommande aisément à quiconque aime les RPG, sans craindre de me tromper, tant le titre est généreux en contenu et en expérience de jeu. Pour moi, c’est mon coup de cœur de l’année jusqu'à présent !

les plus

  • Les graphismes
  • Le système de pions
  • L’exploration

les moins

  • L’optimisation pas toujours au top
18
20
Excellent jeu

Partager cet article

À propos de l'auteur

Fan de RPG, je m'évade dans des mondes imaginaires remplis d'aventures épiques. Pour moi, les jeux de rôle sont une passion sans limites, une source d'inspiration et de créativité.

Consultez également

0
0

    Répondre

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués *

    Merci d'avoir soumis votre commentaire !