Close

Connexion

Close

Register

Close

Lost Password

Interview de Arlus

Aujourd'hui, je vous propose l'interview de Arlus, rédacteur sur le site, afin d'en savoir un peu plus sur lui.

Bonjour ! Pour moi, c’est devenu un média comme les autres, voire un média formidable, qui permet de s’évader dans des mondes imaginaires. Cela me rappelle un peu l’époque de notre enfance, quand nous inventions des histoires avec des dessins ou des figurines. Je le vois comme un moyen magnifique d’évasion, où nous pouvons être tout ce que nous voulons.

En ce qui concerne l’industrie, je pense qu’elle se trouve à un tournant notable, surtout après le Covid, avec une accélération vers la dématérialisation. Bien que je sois un fervent défenseur du CD, je suis désormais un peu plus mitigé et y trouve certains avantages, notamment avec le cloud.

Très bien merci.

Je m’appelle Pierre, mon surnom a toujours été Arlus. J’ai 37 ans, je suis marié, père de deux petites terreurs, et je travaille comme conducteur de train.

À la base, j’écrivais de petits articles très simples sur un groupe Facebook avec des amis. Depuis presque un an maintenant, j’écris des articles pour un site nommé La Vision d’un Gamer, je ne sais pas si tu connais ? Et encore plus récemment, depuis quelques semaines, je partage mes sessions de jeu sur YouTube.

Honnêtement, j’ai du mal à m’en souvenir précisément, mais j’étais très jeune. Ma première console était une NES. À l’époque, je n’avais que quelques jeux, mais cela m’a laissé un souvenir impérissable. Donc, je pense que je devais avoir dans les 5 ou 6 ans. Ensuite, tout s’est enchaîné très vite, et j’ai eu au moins une console par génération, parfois plus.

En tant que joueur, depuis ma NES, je n’ai jamais cessé de jouer, à l’exception d’une petite pause pendant la génération PS4/Xbox One. En tant qu’« acteur » dans l’univers du jeu, même si je ne suis pas sûr que l’on puisse vraiment dire que je suis un acteur, cela fait à peu près un an. J’ai également travaillé dans un magasin de jeux vidéo, mais celui-ci a fini par fermer.

Avec la refonte, beaucoup de travail a déjà été accompli. Peut-être devrions-nous chercher d’autres rédacteurs pour couvrir les secteurs que nous ne couvrons pas encore.

J’ai pratiqué l’Airsoft, que j’adorais, mais je manque vraiment de temps désormais. Sinon, j’ai aussi des fourmis… 😅 Elles, au moins, ne prennent ni place ni temps.

Mes deux grandes licences préférées, Like a Dragon et Final Fantasy, sont déjà disponibles. Je garde également un œil sur un troisième, Dragon’s Dogma. Pour le reste, pas grand-chose, je me cantonne aux RPG.

En explorant mes tests, on réalise immédiatement que pour moi, les RPG, c’est la vie ! Et d’ailleurs, JE N’AUTORISE PERSONNE À DIRE LE CONTRAIRE… hum, pardon. Oui, j’ai une affection ÉNORME pour les RPGs, au point que je ne joue plus qu’à ça désormais. Comme mentionné dans l’introduction de l’interview, c’est, je pense, pour moi le meilleur moyen de m’évader, de découvrir des univers sublimes (bien que certains titres explorent des thématiques très sombres). Du côté des éditeurs, j’ai un faible pour Square-Enix et SEGA. Mais j’ai une affection particulière pour Hello Games, dont les jeux ne sont pas des RPG. Je reste admiratif du travail qu’ils ont fourni pour redresser la barre après le lancement difficile de No Man’s Sky et surtout pour continuer à proposer du contenu massif encore aujourd’hui. Un grand bravo à eux !

De se lancer tête première sans avoir peur des reproches et des on-dit.

J’aime beaucoup Koinsky et Tetryl sur Youtube, ce sont deux vidéastes que j’apprécie pour leur calme et leur sincérité. Sinon, Joueur du Grenier, mais ça, je pense que tout le monde le connaît déjà.

Faites ce qui vous rend heureux, sans tenir compte des opinions des autres. L’important est de trouver votre propre voie et de prendre plaisir dans ce que vous faites.

🗞️ Newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Partager cet article

Autres articles

0
0

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués *

    Merci d'avoir soumis votre commentaire !