Close

Connexion

Close

Register

Close

Lost Password

Rise of the Ronin

Je vous présente aujourd’hui mon test de Rise Of The Ronin sur PS5. Un jeu qui me laisse perplexe mais ... Je vous laisse lire tout ça.

Nous y voilà, je vais vous présenter le test de Rise Of The Ronin sur PS5. Comme toujours, je tiens à remercier PlayStation de m’avoir permis de réaliser ce test.

L’histoire commence très simplement, mais d’une manière assez intéressante. En effet, nous avons deux personnages entre lesquels il faudra faire un choix. Soit lui, soit elle (je reste volontairement très flou), et le but sera de retrouver le deuxième personnage à travers une folle aventure à travers le Japon.

Sur ce point, l’histoire est très bien ficelée. Nous rencontrons de nombreux personnages (beaucoup, beaucoup, beaucoup !!!), mais malheureusement, à cause de ce nombre incalculable, nous oublions les trois quarts des personnes rencontrées. Quand nous les recroisons plus tard dans l’aventure, on se demande qui ils sont.

Je n’en dis pas plus pour ne pas en dire trop. Sachez juste que par moments, l’histoire est vraiment rallongée pour au final, pas grand chose.

Test de Rise Of The Ronin

Alors, les combats sont, comme souvent avec Team Ninja, au cœur du jeu. Nous avons des combats très fréquents, avec des boss et des mini-boss à gogo. Cependant, le jeu reste accessible. Nous ne sommes pas dans un style Souls-like non plus.

Un système de posture est inclus, avec plusieurs postures selon l’arme portée, qu’il faudra changer en fonction de l’adversaire pour avoir un avantage ou non sur lui. En effet, selon la posture, vous infligerez plus ou moins de dégâts aux ennemis.

Ce système aurait pu être intéressant si, au final, nous n’avions pas simplement à changer de posture sans réfléchir, juste en regardant la flèche au-dessus de l’ennemi pour voir laquelle est la meilleure, sans vraiment prêter attention au style choisi.

Autre point négatif, mais court à décrire : JE NE SUIS PAS UN COURSIER ! Oui, les personnages qui te donnent un message à aller donner à un autre à 200m… Mais vas-y toi-même, fainéant !

Nous avons également une IA qui est complètement dépassée : tu peux tuer un ennemi à deux mètres d’un autre, s’il est de dos, il ne remarquera rien, même si tu utilises une carabine à bout portant. Ou encore, lors de combats intenses avec des actions partout, j’ai déjà vu des soldats poursuivre leur ronde à seulement dix mètres de nous. Ce point-là doit vraiment être revu.

Pour en finir avec le gameplay, un élément m’a personnellement beaucoup agacé. Il s’agit des missions et de leur préparation, toujours le même système : aller voir un personnage à un point X (souvent loin) pour qu’il nous donne rendez-vous à un point Y (alors qu’on aurait pu directement avoir le rendez-vous ici). Et surtout, une fois arrivés à la mission, nous avons un menu pour lancer la mission avec les éléments partenaires ou la coop à choisir. Cela casse totalement l’immersion ainsi que le monde ouvert. On passe d’un monde ouvert à une mission en couloir, ce qui enlève l’intérêt du monde ouvert. Je trouve ce système tellement dommage.

Test de Rise Of The Ronin

Sur ce point, on sent que Team Ninja ne s’appuie pas sur la beauté mais sur le gameplay. Nous avons ici un jeu très daté graphiquement. Certains éléments paraissent tellement dépassés. Le clipping à deux mètres de soi, c’est vraiment violent pour moi.

Comme toujours, il y a le mode qualité en 30 fps et le mode performance en 60 fps. Pour un jeu avec des combats aussi intenses, je ne peux que conseiller le 60 fps. Sincèrement, même en 30 fps avec le mode qualité ou le ray tracing, il n’y a pas de différence énorme. Le jeu reste graphiquement très moyen.

Niveau bande-son, de mon côté, rien ne m’a choqué. On est bien dans le thème du Japon. Personnellement, j’ai joué en VF que je trouve très bonne, même si mon personnage a des traits européens, donc bon… je ne suis pas le meilleur pour juger de la réalité de ce point. Mais pour moi, tout a été cohérent du début à la fin.

Test de Rise Of The Ronin

Pour moi, le jeu a une durée de vie très bonne. Il n’est ni trop long ni trop court. Cependant, personnellement, j’ai parfois ressenti que la durée de vie était étirée inutilement pour prolonger le jeu, alors que ce n’était pas du tout indispensable. Pour une réponse précise, j’ai terminé le jeu en environ 17 heures, en effectuant très peu de quêtes annexes.

Je pense vous avoir donné mon avis sincère sur ce test de Rise Of The Ronin. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire et sachez que vous pouvez également réaliser votre propre test du jeu ici, en cliquant sur : Écrire ma critique.

Test de Rise Of The Ronin

🗞️ Newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Conclusion

Je trouve ce jeu assez frustrant. On aurait pu avoir un jeu exceptionnel, mais certains points en font un bon jeu auquel il manque quelques petites choses.

L'histoire est bien ficelée, mais au final, avec l'ajout de nombreux personnages, on finit par s'y perdre.

Le système de posture, avec certaines postures plus efficaces contre certains ennemis, est très intéressant. Cependant, à cause de l'avantage qu'il procure sur certains ennemis, nous finissons juste par changer de posture en fonction de la couleur de la flèche à côté de l'ennemi, sans vraiment prêter attention à notre choix.

Graphiquement, le jeu est très daté, ce qui diminue le plaisir du monde ouvert qui n'apporte rien de nouveau.Enfin, le système de lancement de mission à chaque fois est un aspect frustrant.

Au final, malgré le monde ouvert, le jeu se transforme en couloir une fois en mission, ce qui casse la dynamique du jeu.

les plus

  • L’histoire du Japon bien représentée
  • Le gameplay au combat

les moins

  • Mais le style de posture au final utile mais …
  • Graphiquement daté
  • IA vraiment aux fraises
16
20
Très bon jeu

Partager cet article

À propos de l'auteur

Créateur de La Vision D'un Gamer

Consultez également

0
0

    Répondre

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués *

    Merci d'avoir soumis votre commentaire !